La Baule Infos

Grippe équine : précautions supplémentaires

La grippe équine continue d'inquiéter à La Baule. Les organisateurs ont fait paraître un communiqué que nous reproduisons ici dans son intégralité.

"La Commission vétérinaire du comité d’organisation du Jumping de La Baule et la FEI ont constamment contrôlé les chevaux sur l’événement suite à un cas confirmé de grippe équine concernant un cheval qui a concouru au CSI du Touquet la semaine dernière.

Un test PCR (Réaction en Chaîne par Polymérase), un prélèvement nasal extrêmement sensible, a été effectué pour détecter les infections virales. Le test PCR détecte des traces du virus grippal mais il n’indique pas que le virus est actif ou inactif, ou en mesure de provoquer la maladie, ou qu'un cheval représente un risque pour les autres. La grippe équine est généralement détectée dans le monde entier avec ce type de test pratiqué sur des chevaux sains.

Des tests PCR préventifs effectués sur quelques chevaux présents à La Baule se sont révélés positifs pour deux chevaux. Aucun des chevaux présents à La Baule, y compris les deux chevaux positifs, ne montrent de signes de fièvre ou de quelconques symptômes de la maladie.

Afin de minimiser un risque déjà faible, le Comité organisateur du Jumping International de La Baule, en accord avec la FEI, a exclu les deux chevaux positifs du stade François-André, ainsi que quatre autres chevaux qui ont été soignés par les mêmes grooms. De plus, tous les autres chevaux de la même écurie ont été déplacés dans des boxes d’isolement séparés du terrain de compétition.

« Il n'y a aucun cheval malade à La Baule, et les chevaux testés positifs au PCR n’ont montré aucun symptôme », a déclaré Graeme COOKE, Directeur Vétérinaire à la FEI. « Ces mesures, qui pourraient être considérées comme étant excessives, ont été mises en place après consultation de toutes les parties concernées pour assurer la santé à tous les chevaux présents à La Baule. »

« Nous avons été en rapports constants avec un expert de la grippe équipe de l’Organisation Mondiale de la Santé Animale, qui a totalement approuvé les mesures qui ont été prises. Tous les chevaux engagés dans les compétitions FEI doivent se soumettre à une politique de vaccination stricte et avoir été vaccinés dans les six derniers mois. Ceci réduit le risque possible sous toutes les formes. La grippe équine n'est pas un virus exotique, il est endémique dans la plupart des parties du monde. »

En collaboration avec la Commission vétérinaire du Comité organisateur du Jumping International de La Baule, la FEI continue de surveiller la situation. Le Département Vétérinaire de la FEI a également publié des directives explicatives aux concurrents et à leur entourage.

Le programme des compétitions du Jumping International de La Baule demeure inchangé, avec la première épreuve de demain à 10h35.


Note à l’attention des rédacteurs :

Les protocoles FEI de vaccination pour la grippe équine, approuvés par l’Organisation Mondiale de la Santé Animale, sont plus contraignants que la plupart. Il est exigé que les chevaux FEI soient vaccinés dans les six mois qui précèdent la compétition, tandis que beaucoup de réglementations exigent seulement une vaccination annuelle."

 

12/05/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Dernier conseil avant la saison estivale »
Article suivant : « La route qui fracasse »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter