La Baule Infos

Franck Louvrier : les raisons de l’échec à Cap Atlantique

Les raisons de l'échec de Franck Louvrier sont nombreuses. Cette défaite est d’abord la fin du système Priou, Meunier et de la politique de l'entre-soi.

C’est surtout l'échec des LR. Franck Louvrier était presque certain de remporter la législative de 2017 dans un fief acquis depuis toujours à la droite.

Erreur ! A La Baule, il était devancé de 6 points au premier tour par une inconnue Sandrine Josso 41,42 % contre 34,99 %. Puis au second tour, Sandrine Josso l’emporte à La Baule 50,54 % contre 49,46 % pour Louvrier. Sur l’ensemble de la circonscription Sandrine Josso l’a emporté avec 61,11 % contres 38,89 %. Lourde défaite, le début du rejet Louvrier avait commencé.

En octobre, 2018 Franck Louvrier a été élu président des LR 44 en faisant de nombreuses propositions de changement qu’il n’a pas tenues. Il n’avait pas de candidat en face de lui.

Depuis les promesses vaines de redynamiser les Républicains 44, de faire participer les militants aux décisions, ont eu pour effet une diminution des adhérents.  Il n’y a plus de soutiens sauf quelques fidèles justes capables de balancer des ignominies sur le net.

Il déclarait à cette occasion dans Ouest France «. L’union est essentielle pour la victoire électorale. Les prochaines élections municipales sont une étape importante pour notre démocratie locale et la défense de nos idées. » Ils ont pratiqué le contraire :

- En soutenant le candidat LREM de Guérande Nicolas Criaud qui se présente contre lui à Cap-Atlantique. Où est la cohérence de la stratégie LR.

- En soutenant un candidat parachuté au Pouliguen contre 2 autres candidats centre droit.

- En n'étant pas très clair sur les convictions, en flirtant avec LREM. Partout en France ceux qui ont pratiqué ce jeu trouble ont perdu.

Franck Louvrier a été mal élu à La Baule 48,07 % contre 41,78 % lors d’une campagne parsemée de peaux de bananes à chaque coin de rue. Élection qui a des chances d’être annulée suite aux recours  devant le tribunal administratif.



Quant à sa non-élection à la présidence de Cap Atlantique, c’est tout simplement le résultat d’élus LR qui n’ont pas voté pour lui. Les maires des petites communes ont dit non à la suprématie de La Baule depuis des années.

Enfin 
les LR payent leurs nombreuses erreurs, l’éviction de Trillard aux sénatoriales, provocant une division, n'est pas non plus étrangère au résultat de CAP. Ils sont incorrigibles.

Auteur : NG | 12/07/2020 | 12 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 13 juillet 2020 à 14h47 par Le bihan Michel
Les raisons dela non élection de Franck louvrier à la présidence de cap Atlantique...c'est que de nombreux maires de la communauté de communes n'ont pas confiance dans la gestion future de cette institution..
#2 - Le 13 juillet 2020 à 15h46 par Jean Goychman, GuÉrande
"remporter la législative de 2017 dans un fief acquis depuis toujours à la droite."
Petite erreur bien pardonnable car en 1997 C Priou avait perdu la légistative suite à la dissolution en briguant la succession d'O Guichard, qui' il est vrai, tenait la circonscription depuis Mathusalem ...
C'est René Leroux, maire de la Turballe' qui avaité été élu.
Pour la petite histoire, Michel Rabreau, maire de Guérande, avait été "éclaboussé" par le scandale du SIVOM et avait dû quitter la vie politique en 1995, alors qu'il était le suppléant attitré d'Olivier Guichard et que tout le monde (à l'époque) pensait qu'il lui succéderait, d'autant plus qu'à chaque mandat ministériel de Guichard, Rabreau siégeait à l'Assemblée Nationale.
#3 - Le 13 juillet 2020 à 18h39 par Drouz, La Baule
Analyse intéressante de la non-élection à la Présidence de Cap Atlantique du nouveau Maire de La Baule.
Le dégagisme de 2017 a,aussi, provoqué le délitement des partis politiques, dont le rôle de contribution au débat public, reconnu par la Constitution de 1958, est, largement amoindri.
L'élection du Président de la République, au suffrage direct universel a transformé la vie politique en une compétition entre écuries infra-partisanes (primaires obligent!).
Au niveau municipal, la majorité des élus et des Maires ne suivent plus de soi-disantes consignes de partis et jouent l'intérêt premier de leur territoire d'élection.
Ainsi, l'élu communautaire"écolo" de Guérande a choisi entre les Maires de La Baule et de Guérande (peut-on douter du sens de son choix ? : ce sera à lui de s'en expliquer).
Le Maire de Guérande, en ne rejetant aucun soutien de la Droite ou du Centre, a capitalisé les quelques voix de gauche (Herbignac,St Lyphard, La Turballe, ...)
et la manoeuvre, offrant la 1ere Vice-Président au Petit Poucet (St Molf)s'est retourné contre le Maire de La Baule, en "choquant' d'autres Maires, qui pouvaient prétendre à cette fonction!
Le Maire de Pornichet ne doit pas regretter d'être à la Carène, au vu de la "pelle" bauloise du 10 juillet.
Au secours,Olivier, Reviens!
#4 - Le 13 juillet 2020 à 20h47 par Jules Branco, La Baule
Louvrier s'y croyait... Mais les circonstances de son élection a la baule, sinon mépris pour les autres communes et la non-élection de ses alliés au Pouliguen, Piriac et Herbignac ont changé la donne.

Dommage ! Il ne sera "que" maire de la Baule, 15.000 habitants à l'année. L'hiver, il va se sentir seul...
#5 - Le 14 juillet 2020 à 09h05 par NonMerci
Étrange analyse, que vient faire la défaite de M.Louvrier aux législatives dans cette histoire?
M. Goychman souligne à juste titre l'erreur historique.

Quant à l'annulation du vote , elle relève du reve de candidats vaincus et revanchards, mais au regard de l'écart de voix peu de chance que le recours aboutisse.
Et si c'était le cas plus nombreux sont les exemples ou le vainqueur l'emporte de plus belle manière encore.
Mais il est bon pour CAP d'avoir changé de tête, cela ne peut que rééquilibrer la politique de la communauté.
#6 - Le 14 juillet 2020 à 15h33 par Fabrice, La Baule
Gros échec pour Franck Louvrier, les élus de Cap Atlantique sont les premiers à sanctionner le nouveau maire de La Baule. Cap Atlantique ne veut pas du clientélisme et des vieilles pratiques politiciennes !
#7 - Le 14 juillet 2020 à 15h35 par Michel, La Baule
Franck Louvrier commence très mal son mandat avec une élection municipale qui risque d'être annulée et une défaite cuisante à la présidence de Cap Atlantique. Combien de temps va tenir Franck Louvrier ? Les paris sont lancés
#8 - Le 14 juillet 2020 à 15h36 par André
Si Franck Louvrier n'a pas respecté les adhérents de son propre parti, je ne vois pas comment il pourrait respecter les Baulois. Il n'y a qu'une seule chose qui l'intéresse : lui-même
#9 - Le 14 juillet 2020 à 15h37 par Françoise
Franck Louvrier, le soi-disant homme politique d'expérience ne fait que des erreurs de débutant
#10 - Le 15 juillet 2020 à 01h00 par Thor, La Baule
Affligeant
FL perd Cap Atlantique et s'aliene une bonne partie des autres maires plus 52% des Baulois contre lui; çà commence très mal
Et je ne vois de pointure autour de lui pour relever les défis qui s'annoncent.
#11 - Le 15 juillet 2020 à 15h56 par Rose G
Moi je n’ai jamais entendu F Louvrier tenir des propos outranciers sur ses adversaires .
Pourtant ce sont ces derniers qui veulent l’attaquer en justice pour des faits toujours mystérieux dont 99,99% des baulois n’ont jamais entendu parler et qui ici sur ce site s’acharnent à le disqualifier
Envie et jalousie
#12 - Le 16 juillet 2020 à 16h31 par Caroline, La Baule
Quellard a voté Criaud vous allez l'exclure ? ah! ah! ah!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter