La Baule Infos

Équitation : Une pléiade de champions à La Baule

Le Jumping international est l’événement sportif référence de La Baule qui a toujours mis en avant ces trois disciplines que sont l’équitation, le tennis et la voile, en quelque sorte la marque de fabrique de la station.
 Un très gros public est attendu durant ces quatre journées
Un très gros public est attendu durant ces quatre journées

L’équitation se différencie des deux autres sports phares de la station (voile et tennis) dans la mesure où ce sport est le seul sur la place à avoir son événement international qui revient chaque année avec la régularité d’un métronome depuis des lustres.
De ce jeudi 16 mai au dimanche 19, le stade équestre François André, du nom de celui qui fut le premier à comprendre que La Baule aurait un jour une renommée qui irait bien au-delà du simple cadre régional, va vivre au rythme CSIO 5 étoiles de France qui porte aussi l’appellation de Longines Jumping international de La Baule.
 

Les Nations vendredi

Il y aura, bien sûr, la Coupe des Nations Furusiyya FEI le vendredi 17 mai. C’est l’unique épreuve par équipe de ces quatre journées. Elle regroupe des nations qui ont un véritable vécu équestre au top niveau mondial, mais aussi des cavaliers aux palmarès prestigieux.

Le Derby samedi

Autre rendez-vous majeur, samedi à 13 h 30, le Derby des Pays de la Loire. C’est, affectivement, l’épreuve la plus chère à La Baule. C’est aussi la plus originale puisqu’il ne demeure plus que deux autres Derbys dans le monde, Hickstead et Hambourg. Sur ce parcours ingrat où se mêlent obstacles naturels et classiques, une vingtaine de cavaliers devraient être au départ. Cela peut paraître peu, mais le Derby exige aussi des chevaux capables de l’affronter avec ses 21 obstacles.
 

Le Grand Prix dimanche

Enfin, pour mettre un terme à cette édition 2013, il y aura le Gand Prix de La Baule lancé dans ce même cadre en 1962 et que remporta alors Janou Lefèbvre. Il regroupera des champions olympiques, du monde ou d’Europe qui tenteront de succéder au Britannique Nick Skelton. Ce sera dimanche, à partir de 12 h 15.
Au total, durant ces quatre journées, La Baule va accueillir 64 cavaliers, 177 chevaux, 19 nations qui participeront aux 9 épreuves qui ont le label 5 étoiles. Les 8 autres seront des CSI 1 ou des épreuves handisports. Ce sont donc trois concours différents avec le 5 étoiles qui sont organisés.

Huit nations vendredi

La Coupe des Nations, vendredi sera la première étape de la division 1 européenne du nouveau circuit de cette compétition. 8 nations seront présentes, Suisse, Irlande, Grande-Bretagne, Espagne, Allemagne, Pays-Bas, Belgique et, bien sûr, la France. Chaque équipe comprendra 5 couples dont un remplaçant.
Parmi les cavaliers les plus capés, La Baule accueillera l’Allemand Lars Nieberg, champion olympique par équipe en 1996 et 2000, champion du monde en 1998 et champion d’Europe, toujours par équipe, en 1997.
La Belgique se déplacera avec ces grands habitués que sont Ludo et Oliver Philippaerts. Le premier cité a participé à quatre olympiades, trois championnats du monde, huit championnats d’Europe et six finales de Coupe du Monde. C’est énorme.
La Grande attraction viendra de la Grande-Bretagne avec la présence à La Baule de Nick Skelton, le champion olympique par équipe en titre aux Jeux de Londres. Souvenons-nous que c’est lui qui remporta le Derby baulois il y a un an. Il sera accompagné par deux de ceux qui partagèrent l’or avec lui il y a quelques mois, Scott Brash et Ben Maher.
Les Pays-Bas présenteront une formation emmenée par Albert Voorn, médaillé d’argent aux JO 2000 à Sydney.
Il y aura aussi les Suisses avec, à leur tête, Steve Guerdat qui n’est autre que le champion olympique individuel en titre. Avec Pius Schwizer et Paul Estermann, 4e par équipes au Jeux de Londres, les Helvètes seront redoutables.

Délégation de cinq

Enfin, il y aura la France. Cinq cavaliers ont été retenus pour disputer cette Coupe des Nations, Olivier Guillon, Pénélope Leprevost, Kevin Staut qui n’est autre que le n° 3 mondial actuel. Tous connaissent les obstacles de La Baule sur le bout des sabots. La délégation des cinq sera complétée avec Marc Dilasser et Aymeric De Ponnat.
Les autres cavaliers français présents participeront aux épreuves 5 étoiles (en dehors de la Coupe des Nations). Ce sera le cas, entre autres, pour Eugénie Angot, Roger-Yves Bost, Patrice Delveau, Julien Epaillard, Marie et Michel Hécart, Michel Robert, Philippe Rozier etc…Brésil, Colombie, Chili, Italie, Maroc, Mexique, Pologne, Salvador, Turquie, USA et Canada auront aussi des représentants au départ de ces mêmes épreuves individuelles.

Quatre jours de programme

Début du Jumping international dès ce jeudi 16 à 10 h 30 puis, vendredi, suite à partir de 8 h 00, samedi à partir de 8 h 15 et, dimanche, dès 8 h 45. Rappelons que l’entrée est entièrement libre pour ces quatre journéess.

 

15/05/2013 | 0 commentaire
Article précédent : « Avant la présentation de son film à Cannes, Guillaume Canet en compétition au jumping de La Baule »
Article suivant : « Équitation : un Jumping international sous le signe du changement »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter