La Baule Infos

Équitation : la Coupe des Nations pour les Français

La France a remporté la finale de la Coupe des nations de saut d’obstacles d’un point (8 à 9) qui équivaut à un dépassement de temps.
 Patrice Delaveau et son selle français Orient express HD © AFP Patrice Delaveau et son selle français Orient express HDC, à La Baule
Patrice Delaveau et son selle français Orient express HD © AFP Patrice Delaveau et son selle français Orient express HDC, à La Baule

Pour la première fois, la phase finale de la compétition majeure de CSO se disputait au niveau mondial, en deux actes d’une manche chacun (vendredi, avec 18 nations, et dimanche pour la finale à 8 pays).
«On n’avait pas gagné de Coupe des nations cette année. Il était temps. Elle est belle celle-là», a souligné au micro de la chaîne Equidia Life l’ouvreur Patrice Delaveau, 4 points de pénalité sur l’étalon Orient Express HDC.
C’est Aymeric de Ponnat qui a donné l’élan au quatuor tricolore avec un parcours sans faute sur Armitages Boy. Puis le Lorrain Simon Delestre a fait aussi 4 points avec le jeune Qlassic Bois Margot.
En faisant tomber la 1re barre avec Nayana, Pénélope Leprévost a mis fin à son parcours et relancé le Brésil, qui avait terminé en tête des qualifications il y a deux jours. Mais l’expérimenté Alvaro De Miranda Neto a aussi commis une faute.
 

Sans Bost et Staut

Le succès français a d’autant plus de valeur que Roger-Yves Bost, champion d’Europe il y a un mois à Herning (Danemark), était absent, sa jument en or Myrtille Paulois souffrant d’un problème tendineux à un antérieur.
Et Kevin Staut, qui n’avait pas manqué une grande échéance avec les Bleus depuis 2009, n’avait pas été retenu.
Le Suisse Philippe Guerdat, sélectionneur des vestes bleues, a tenu à associer Bost et Staut au succès final, «de même que tous les cavaliers qui ont participé aux Coupes des nations».
Au gré des différents formats, la France s’est imposée pour la 5e fois au fil des 11 dernières éditions, autant que l’Allemagne, non qualifiée pour la phase finale en 2013, sur la même période.
Championne olympique et d’Europe, la Grande-Bretagne a terminé 8e et dernière, trahie par Ben Maher (12 pts).
 

Éric Lamaze et Playpower

Double sans faute avec le jeune (9 ans) hongre Playpower, le Canadien Éric Lamaze a marqué les esprits à un an des Jeux équestres mondiaux organisés en Normandie.
Le cavalier québécois a trouvé le successeur de Hickstead, l’étalon qui l’avait porté au titre olympique en 2008, mort d’une rupture de l’aorte en concours à Vérone il y a bientôt deux ans.

Auteur : AFP | 29/09/2013 | 0 commentaire
Article précédent : « Omnisports : La Transbaule retrouvera la baie dimanche »
Article suivant : « La baule jongleurs en camp multisport »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter