La Baule Infos

Des robots made in La Baule

La MJC bauloise cherche des accros aux robots mais aussi des néophytes pour lancer un nouvel atelier robotique, une première en presqu’île. L’idée : jouer à un « Meccano moderne », s’amuser en se creusant les méninges.
Un exemple de réalisation en robotique.
Un exemple de réalisation en robotique.

« Une fleur qui se plie sur votre passage, un chariot de course qui vous suit sans que vous ne le teniez au marché, un robot qui apprend tout seul… » Les idées ne manquent pas dans l’esprit de Daniel Clément, administrateur de la Maison des jeunes et de la culture de La Baule. Avec l’équipe d’encadrement, il souhaite lancer un nouvel atelier robotique, aux côtés des traditionnels théâtre, dessin et autres arts plastiques. « Nous sommes plusieurs à penser qu’il y a une ouverture vers la culture scientifique et technologique. »

A moins d’aller à Nantes, difficile de trouver dans le secteur de quoi contenter les appétits scientifiques en matière de robotique et technologies numériques. « On va vers l’inconnu. Il n’y a pas d’antécédent dans le secteur. » Il y aurait par contre « un gisement qui n’a jamais été exploité », une population qui pourrait être réceptive à cet atelier novateur.

Une discipline distrayante

C’est une première à La Baule mais la structure associative a d’ores et déjà réfléchi au cadre. Elle espère monter un groupe intergénérationnel, motiver aussi bien des lycéens que des adultes « dans une démarche autodidacte assistée ». « On va bien trouver un ou deux ingénieurs qui s’ennuient et des jeunes passionnés ! » sourit Daniel Clément. Avec un peu de chance, les savoirs se transmettront et s’équilibreront facilement au sein du groupe. Peut-être faudra-t-il reprendre certaines bases. Mais surtout pas dans une « démarche académique ».

Pour séduire, la MJC entend tordre le cou aux idées reçues. D’abord sur la science en général : « Si je proposais à un jeune : « Ca te dirait qu’on s’amuse en faisant des maths ? » il me regarderait de travers, lâche Raphaël Samson, animateur scientifique. Les gens portent un regard négatif sur la science et ne se rendent pas compte de ce qu’elle apporte concrètement dans leur vie. »

L’atelier robotique ne sera « pas forcément quelque chose de sérieux, de compliqué », assure Daniel Clément qui compare la discipline à « un Meccano moderne pour s’amuser et se creuser les méninges ».

La MJC se prépare. Elle est en train d’acquérir une partie du matériel qui devrait être nécessaire à l’atelier. Le 27 mai, elle invite tous les intéressés à participer à une réunion qui devrait permettre de déterminer les contours de ce futur atelier.

Renseignements au 02 40 60 37 15.

Auteur : CC | 11/05/2011 | 1 commentaire
Article précédent : « Bluff à La Baule »
Article suivant : « Les AVF et la municipalité accueillent 200 nouveaux arrivants »

Vos commentaires

#1 - Le 12 mai 2011 à 21h39 par jonathan lalande, La Baule
un robot qui puisse faire les taches ménagères sa serais bien mais un robot ne remplacera pas un humain,un robot ne pourra pas avoir de sentiments(peut etre dans le futur)

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter