La Baule Infos

Dernier conseil avant la saison estivale

Les comptes administratifs, le budget supplémentaire, la restauration municipale et le retour du projet du cimetière paysager ont marqué la séance du conseil municipal baulois.

La formalité d’approbation des comptes administratifs de la commune et l’affectation des résultats de l’exercice 2011 effectuées, (abstention du groupe PS), le conseil a voté son budget supplémentaire (15 millions d’euros). Cinq voix contre et une abstention.
Yves Métaireau a rappelé : « La bonne santé financière de la Ville » et la vigilance à maintenir en matière d’emprunt : « Il ne faut pas souscrire d’emprunt, si on n’en a pas besoin », une vraie lapalissade.
Erwan Lemoigne, au nom du groupe de l’opposition a critiqué la politique en matière d’acquisition foncière : « Vous avez fait le choix de réduire la voilure ». Réponse de l’adjoint Roger Parent : « La Ville a fait 2 275 000 euros d’acquisition en 2011 dont 60 % pour du logement social, sans compter le bâtiment des pensions ».
 

Restauration municipale en régie ?

Le point suivant à fait l’objet d’un long débat, il concerne le renouvellement de la PSD (délégation de service public) de la restauration municipale qui arrive à terme en 2013. Anne Boyé monte au créneau : « Nous trouvons dommage que vous ayez évacué le principe d’une régie municipale. Nous proposons une vraie réflexion et une étude sur cette possibilité, beaucoup de villes de gauche fonctionnent en régie et cela marche très bien ».
Réponse du maire : « Il n’y a pas de droite ou de gauche là-dedans. Je ne suis pas hostile à une régie, mais il faudrait tout organiser de A à Z. Je ne suis pas sûr que la commune serait aussi bien placée en matière d’achats alimentaires qu’une centrale comme c’est le cas actuellement et puis, nous avons tellement d’autres choses à faire ».
 

Pauvre casino

Autre mini-débat sur la demande d’avenant du groupe Barrière qui veut mettre en place des espaces marchands à l’intérieur du casino. Le groupe entend ainsi diversifier son offre dans une conjoncture pas très favorable. Il s’engagerait à ne proposer que des produits griffés ou autres qui n’entreraient pas en concurrence avec la galerie marchande. Erwan Lemoigne émet des doutes à ce sujet et il rajoute : « La stratégie du groupe est assez floue ».
Pour Yves Métaireau : « Cela ne va pas changer grand-chose, leur chiffre d’affaires est en berne et je ne veux pas les pénaliser davantage ».

Réserve parlementaire

Une partie de la réserve parlementaire est affectée à l’association « Le chemin fantastique » pour la création d’une « halte répit » baptisé la Récré fantastique. Cette structure permet de recevoir des enfants atteints d’autisme et de troubles du comportement de façon ponctuelle. Un local communal sera aménagé en conséquence. (Travaux et mobilier pour 24 110 euros), l’association versera un loyer de 350 euros.
Boutade d’Erwan Lemoigne : « Je remarque que pour une fois, les fonds parlementaires sont attribués d’une façon claire ». Réponse de Gatien Meunier : « Les attributions sont toujours transparentes ».
Le conseil vote ensuite une charte de recommandation environnementale avec les exploitants de réseau de communication, des dossiers techniques comme un processus de déclarations de terrains en état d’abandon ; des parcelles situées sur le futur secteur de Joliot Curie ce qui fera blaguer Erwan Lemoigne : « C’est une acquisition foncière peu onéreuse ».
On fait état justement des acquisitions foncières 2011 avant de s’intéresser aux travaux de réhabilitation de la salle des sports des Salines qui va subir plus qu’un profond lifting puisque : « On refait tout » dit Roger Parent. Coût de l’opération 3 868 000 euros, livraison juin 2014.

 

Le dossier du cimetière exhumé

Le projet de réalisation d’un cimetière paysager est ressorti des cartons, raison essentielle, les ossuaires sont pleins. La majorité veut donc relancer au plus vite ce dossier et morceler les phases de travaux envisagés en 2002.
Gérard Denoyelle monte au créneau : « C’est un dossier vieux de 10 ans, il faut le revoir en totalité, les pratiques funéraires ont évolué ». Et puis : « Cette démarche est contraire à l’esprit du PLU (qui s’appliquera le premier janvier 2013). C’est un dossier que vous voulez imposer et passer en force sur la base du COS* actuel. Le principe de scinder le projet en plusieurs phases doit être largement amendé ».
Pour Jean-Pierre Savary (MoDem) : « La refonte du projet est nécessaire avec un financement en phase, je pense qu’on a le temps et qu’on est en train de mettre la charrue avant les bœufs ».
Réponse : « Les quatre ossuaires sont pleins et on a dû en faire des provisoires. Nous recevons une quarantaine de reliquaires par an et il faut absolument démarrer l’ossuaire et les travaux s’enchaîneront par la suite. Nous n’avons qu’une capacité de places de deux ans alors que légalement, il faut avoir cinq ans d’avance ». Six votes contre.
On en termine avec des avenants de travaux dans les écoles et des modifications du tableau des effectifs.

Prochain conseil municipal le 7 septembre.


*COS : Coefficient d’occupation des sols

 

Auteur : JRC | 23/06/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « La rentrée des élus »
Article suivant : « Grippe équine : précautions supplémentaires »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter