La Baule Infos

Derby Dragon : Rémy Arnaud s'incline pour un tout petit point

Au terme de 4 jours d'une compétition à rebondissements et ô combien indécise, la 11e édition du Derby Dragon n'a pas échappé au champion du Monde Pol Hoj-Jensen. Le Baulois Rémy Arnaud termine second après avoir cru au succès jusqu'à la dernière minute.

De mémoire de spécialistes, jamais l'issue d'un Derby Dragon n'avait autant tenu en haleine les organisateurs. Il est vrai qu'à la veille de l'ultime journée, le champion du monde Pol Hos-Jensen semblait posséder une marge suffisante pour remporter haut la main cette 11e édition. Comptant douze points de retard, le Baulois Rémy Arnaud ne s'avouait pas vaincu tout en étant conscient que seul un exploit pourrait lui permettre de renverser la vapeur. Du côté du Yacht-club de la Baule, on espérait qu'un Baulois pourrait enfin inscrire son nom au palmarès. Certes Rémy Arnaud avec "Légend" s'est montré le plus régulier, sur les 8 régates retenues pour le classement général. Certes, avec Hérald Arnaud et Guillaume Joubert ses coéquipiers, il a fait le spectacle pendant toute la compétition. Mais cela n’a pas suffi. Il s'en est même fallu d'un cheveu, d'un regrettable petit point pour que la victoire ne change de camp. L'expérience, c'est peut-être ce qui a manqué au Baulois récemment vainqueur de la coupe de France à Deauvile. Mais que Rémy Arnaud se rassure : ce qu'il a démontré tout au long de l'épreuve, lui autorise bien des espoirs pour l'avenir et nul doute, que son palmarès va s'enrichir de nombreux succès dans les années à venir.
Un suspense haletant
Le Danois Pol Hoj-Hensen est donc le grand vainqueur de ce Derby Dragon. En tête du classement général, au terme de la seconde journée, le champion du monde actuel auréolé d'un formidable palmarès a contrôlé l'épreuve avec une facilité et une aisance déconcertante. Vendredi soir, personne ne voyait la victoire lui échapper, sauf peut-être Rémy Arnaud qui n'a jamais renoncé. Douze points séparaient les deux protagonistes. C'est à la fois beaucoup et peu. Une course reste une course et les aléas peuvent parfois donner lieu à d'incroyables retournements de situation. C'est bien ce qui a failli arriver ce samedi matin dans la baie du Pouliguen sous l'œil d'un public longtemps tenu en suspense. Rémy Arnaud a remporté l'ultime régate condition sine qua non pour s'approprier la victoire finale. La ligne finale franchie, les concurrents sont arrivés les uns après les autres. Un puis deux, puis trois, cinq, dix et toujours pas de Pol Hos-Jensen. Du côté de Rémy Arnaud et du Y.C.B. on se met secrètement à rêver d'un exploit. L'équation est simple, le Champion du Monde en titre doit terminer au moins 12e pour l'emporter. Un 11e bateau passe la ligne et le suspense est à son comble. Malheureusement, il sera de courte durée avec l'arrivée en 12e position du Danish Blue de Hoj-Hensen. Avec un avantage minimum, le Danois inscrit son nom pour la seconde fois au palmarès. Un beau vainqueur, pour une belle épreuve qui restera dans les annales.

Le classement

1er : Pol Hoj-Jensen (Danish Blue) GB. 2e Rémy Arnaud (Légend) Fr. 3e Gavia Wilkinson-Cox (Jerboa) GB. 4e J. Bréger (Ulysse) YC Grande-Motte FR. 5e C. Boillot (Tamm A Ha Tamm) YC Cannes FR. 6e Pajot Yves (Startigen) YC La Baule 7e Pettitt Mark (Feilin's Flirtation) Royal Forth YC 8e Guillard Jean (Adrenaline) YC La Baule  9e Gourlaouen Frédéric (Q Ti Too) SR Douarnenez  10e Varoqui (Rusalka) Deauville YC

Auteur : YE | 12/06/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Une bataille de Gentlemen dans la baie »
Article suivant : « Derby Dragon, Rémy Arnaud mène la danse »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter