La Baule Infos

Départementales Canton de La Baule : Le Front national interpelle par son développement

Le Front national sera présent dans tous les cantons de Loire-Atlantique en mars prochain. Il aligne cette fois 124 candidats contre 28 en 2008. Il aura aussi une liste aux prochaines élections régionales. Petit à petit, le Front national s’implante.
Didier Vernet, Dominique Du Tertre
Didier Vernet, Dominique Du Tertre

« Nous sommes le premier parti de France souligne Christian Bouchet secrétaire départemental adjoint du FN, nous devions être partout quand les autres partis sont absents de certains cantons. »
L’objectif du FN qui monte chaque semaine dans les sondages est d’être présent au second tour, dans un tiers des cantons et en particulier dans les cantons de La Baule et Guérande. Christian Bouchet qui se réfère aux scores des municipales de 2014 vise les 20 %.
« La dispersion des voix à droite comme à gauche nous laisse une chance sérieuse ».
Les candidats titulaires seront :
Dominique Du Tertre 63 ans, mère au foyer et
Didier Vernet 51 ans, professeur de lettres, conseiller municipal de La Baule.
Les suppléants :
Françoise Jaillet et Nicolas Lazarre.


Le Front national va essentiellement axer ses thèmes de campagne sur la politique nationale, même si un programme départemental est en préparation. Le mouvement se dit hostile aux intercommunalités et à la Région. Il souhaite donner plus de compétences au département, et aux communes. « Le millefeuille éloigne le citoyen de la politique » souligne Christian Bouchet qui précise que les candidats du Front national ne sont pas « des professionnels de la politique mais des candidats qui représentent la France qui travaille».

Sur les dossiers locaux les candidats n’ont pas encore élaboré leurs propositions. « La délinquance augmente dans le canton de La Baule, les jeunes ont du mal à se loger.

Il faut faire des économies et dépenser mieux : « il n’y a pas besoin de mettre des millions d’euros sur le jardin [devant la Poste], sur le rond-point, sur le parking derrière en période de crise.  On est prêt à aménager une portion de l’avenue Pavie pour faire une plus belle entrée à l’hôtel Royal, ça ne me paraît pas nécessaire non plus. » souligne Didier Vernet.

On dépense des centaines de milliers d’euros pour l’éducation sexuelle des collégiens alors que c’est le rôle des parents ! » s’indigne Christian Bouchet.

Les candidats font remarquer que le gouvernement n’a pas encore défini les compétences du conseil général « alors que l’on est en campagne ». « On se présente à toutes les élections pour faire changer le système, il faut faire descendre les compétences de la région au département et faire monter les compétences des intercommunalités au département » explique Didier Vernet. Le FN se plaint de la réduction des services publics. « Il faut maintenir les bureaux de poste dans les petites communes ».
Sur l’aide sociale le Front national n’hésite pas à dire qu’il faut « expulser » les enfants issus de l’immigration et sans papiers. « Quand on place un enfant, ça coûte 45 000 € au Département. L’État n’assure plus son rôle de veille aux frontières, le conseil général recueille environ 100 jeunes mineurs et étrangers sans papiers. Même si c’est humainement difficile, il faut les expulser, cela fait un appel d’air et d’autres arrivent ».
 

Auteur : JBR | 18/02/2015 | 0 commentaire
Article précédent : « Départementales Canton de La Baule : Le duo Belliot Halpern revendique « un savoir-faire » »
Article suivant : « Départementales : Le PCF et le Front de gauche un seul mot d’ordre « notre département j’y tiens » »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter