La Baule Infos

Défense de la plage de La Baule : Il y avait foule pour soutenir les commerçants

Des centaines de personnes ont manifesté hier après midi avec et en soutien des professionnels de la plage. Un immense SOS a été façonné dans le sable par les participants qui ne veulent pas que la gestion de la plage soit confiée à une entreprise privée.
Photo : Joël Chaumoitre, Studio Contact
Photo : Joël Chaumoitre, Studio Contact

Difficile d’évaluer le nombre de personnes, mais cette manifestation bon enfant fut un succès. Loïc Durand-Raucher, président de l’association, la plage au cœur de La Baule, était visiblement satisfait de cette mobilisation.

Malgré la proposition du maire de La baule qui souhaite créer « une Société d’Economie Mixte Locale (SEML) avec VEOLIA pour améliorer la gouvernance de cette délégation et permettre dans ce cadre à la Ville, à travers cette SEML, de concourir aux dépenses de gestion, aux investissements et de limiter raisonnablement les hausses de redevances des exploitants. » (proposition qui avait été suggérée il y a deux ans par les membres de la liste Ensemble Réveillons La Baule.) Les exploitants n’entendent pas en rester là.

Ils veulent :

1. Obtenir rapidement une prolongation du délai de remise des candidatures, premier pas vers une annulation d'un arrêté préfectoral (16/12/2016) mal monté.

2. Etre intégré dès le début, à la conception de la future structure proposée par le Maire de La Baule pour sortir de la crise.

"Parce que l'expérience et la compétence de terrain, c'est nous. Et seulement nous." Soulignent les exploitants.

3. Dans un second, temps, après les législatives, et avec de nouveaux représentants qui ne se contenteront plus seulement de dire et de ne pas faire, revoir ce "décret plage".

Puisqu'un texte, qui, 11 ans plus tard, ne s'applique toujours pas, ni à La Baule ni ailleurs, est évidemment un mauvais texte.

Il faudra remettre au cœur de la proposition les acteurs locaux ou régionaux qui, seuls, connaissent les tissus géographique, climatique, environnemental, touristique, économique, social.

Comme on le voit les membres de l’association utiliseront tous les recours pour que le décret plage soit repensé.

Auteur : MJ | 28/05/2017 | 2 commentaires
Article précédent : « Projet aménagement du front de mer à La Baule : Les résultats de la consultation »
Article suivant : « Yves Métaireau : "Evolution favorable du dossier plage" »

Vos commentaires

#1 - Le 28 mai 2017 à 16h09 par Sylvie, La Baule
Le problème se sont les écologistes. L'Etat ne peut pas leur demander de respecter la loi à Notre Dame des Landes et ne pas la respecter lui même à La Baule. Si le maire avait gardé la gestion du dossier on en serait pas là.
#2 - Le 29 mai 2017 à 10h51 par Brout, Plailly
La LIBERTÉ c'est la plus grande des richesses.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter