La Baule Infos

Covid19 : le maire de La Baule joue avec le feu

La mairie de La Baule a laissé se tenir le congrès des Jeunes Agriculteurs les 27,28 et 29 octobre au mépris des consignes sanitaires. 456 personnes ont participé à cette manifestation. Initialement prévue en juin, la 54e édition du Congrès national du syndicat des Jeunes Agriculteurs a été reportée à cause de la situation sanitaire. Ce congrès s’est tenu alors que le confinement national débutait le jeudi 29 octobre, et que la pandémie progressait.
Congrès Jeunes Agriculteurs La Baule 27,28,29 octobre
Congrès Jeunes Agriculteurs La Baule 27,28,29 octobre

Nous nous sommes procuré le programme des manifestation ainsi que le listing des hôtels qui hébergeaient les congressistes. Dès le premier soir, 27 octobre, il y a eu un dîner de gala à la salle des Floralies propriété de la mairie de La Baule.
D’après nos informations le repas du soir aurait été autorisé alors qu’il était déjà interdit de faire des rassemblements avec repas.


L’ARS contactée par téléphone, a répondu : « C’est scandaleux, je ne comprends pas pourquoi ça a été autorisé. Je vais prévenir mes collègues de l’ARS en charge du suivi des clusters, car il y a une forte possibilité qu’il y en ai un dans les semaines à venir. »


La Préfecture contactée par téléphone n’a pas répondu aux interrogations sur la tenue de cette soirée de gala avec repas. La première personne jointe au téléphone s’est contentée de dire de manière catégorique « les assemblées générales autorisées, mais dès lors qu’il y a un repas, c’est niet ! »



Le soir en question, il se trouve plusieurs camions d’un traiteur autour des Floralies, et des gens qui sont en train de dresser des tables. Un homme de la sécurité dit ne pas savoir à quoi correspond cette manifestation. 
De l’extérieur, on entend des réglages de sono ou d’orchestre.

Certains hôteliers se seraient plaints de congressistes enivrés qui ont continué à faire la fête dans les couloirs des hôtels.


Le ministre de l’Agriculture qui devait se rendre à La Baule a préféré la visio conférence.



Beaucoup de questions se posent. 


-Pourquoi un dîner de gala aux Floralies ?


-la préfecture, était-elle au courant du rassemblement ? Et si oui, dans quelles conditions (nombre de participants, dîner déclaré ou pas, présence de musique et alcool) ?


Qui était en charge de la sécurité autour des Floralies ?


Pourquoi ce congrès n’a pas été reporté ?


Alors que le taux de positivité était passé de 8,4 % à 12 % à La Baule, on a laissé ce congrès se dérouler ainsi qu’une soirée de gala avec des congressistes qui venaient de tout le pays. À grand renfort de com le maire de La Baule déclarait le 25 juillet lancer un comité de veille sanitaire pour protéger les Baulois. Drôle de façon d’assurer leur protection.

Le traiteur aux Floralies
Le traiteur aux Floralies
Le dressage des tables pour la soirée de gala
Le dressage des tables pour la soirée de gala
Soirée de gala avec respect gestes barrière
Soirée de gala avec respect gestes barrière
Auteur : NG | 10/11/2020 | 8 commentaires
Article suivant : « La Baule : l’élection municipale annulée ?  »

Vos commentaires

#1 - Le 10 novembre 2020 à 19h51 par Diey, La Baule 44500
Merci d'informer les Baulois de l'évolution du devenir de l'élection ratée ....c'est le moindre que l'on puisse dire😷😃🙋
#2 - Le 10 novembre 2020 à 19h53 par 1984...
Et "LaBaule-infos.net" joue avec les peurs...
#3 - Le 11 novembre 2020 à 08h38 par Gautier, Saint Nazaire / La Baule
Je peux vous confirmer en effet que les édiles de la Baule et Pornichet ont tout fait pour ignorer depuis des mois le risque pandémique pour booster au maximum l'activité et le dynamisme économique et touristique au mépris des consignes et des règles de bon sens les plus élémentaires et mis en danger les residents originaires du secteur.
C'est bien confirmé et scandaleux.
#4 - Le 11 novembre 2020 à 22h52 par Baulois sidéré, La Baule
Il paraît qu'il y avait 7 vigiles sur place ? LBI savez-vous quelle société de sécurité a été missionée ? merci
#5 - Le 12 novembre 2020 à 10h38 par christian perion, Le Pouliguen
Je suis scandalisé par l'irresponsabilité de F Louvrier.
Je considère les hôteliers tout aussi responsables pour avoir tolérer dans leurs établissements des beuveries comme j'en ai entendu parler.
Et aujourd'hui le même maire de La Baule va donner des leçons de morale et de conduite.
Petit Monsieur !
#6 - Le 13 novembre 2020 à 19h57 par Emma le retour
N'oublions pas que, jusqu'à nouvel ordre, certains sont en campagne pour les élections départementales et régionales. c'est clair sur les différents sites des communes de la Presqu'île.Avec une inégalité manifeste entre "les sortants": elus municipaux , départementaux ou régionaux et les challengers; Ces derniers ne pourront pas faire campagne du fait des exigences sanitaires et du manque de moyens en com. Contrairement à un Maire ( c'est un exemple innocent) qui dispose de tous les outils ( financés par notre porte-monnaie) pour vanter son bilan, promouvoir ses actions , lancer une vidéos pour préciser ses projets, diffuser des annonces pour mettre en exergue les subventions obtenus ou les demandes de subventions en cours.
#7 - Le 14 novembre 2020 à 15h32 par L’Autochtone Baulois, 44 La Baule
« Faites ce que je dis, pas ce que je fais » le credo de Monsieur le maire es communicant de La Baule. Bref, du Sarkozysme pur jus
#8 - Le 15 novembre 2020 à 22h19 par fafa, La Baule
Édifiant!
Je ne peux pas croire que la "lettre" de la loi n'ait pas été respectée, surtout s'agissant d'un équipement municipal engageant la responsabilité de la commune!
Au niveau de l'"esprit" visant à éviter la propagation du virus, c'est une faute lourde.
Est-ce étonnant?
-Le soir du second tour des municipales, lors d'une interview sur France 3, nous avons vu les "partisans" de Mr Louvrier se congratuler sans respect des gestes barrières...
-Peu avant le début du second confinement, Mr Louvrier a lancé une appel aux "télétravailleurs" pour qu'ils se "réfugient à la Baule" au détriment du toute règle sanitaire visant à
éviter la propagation du virus des grandes agglomérations, notamment Paris et sa région vers la presqu'ile jusqu'ici plutôt épargnée.
D'ailleurs les migrations des Vacances de la Toussaint ont fait monter le taux de contamination local.
La "lettre" le permettait, les gens pouvant arriver jusqu'au Samedi matin (un peu comme ceux qui se sont planqués chez nous avec le 17 mars 12h).
Pas l'esprit qui vise/visait à ce que les populations se confinent à leur domicile principal en évitant par exemple les trains bondés, et la migration du virus.
Les infractions au delà de ces dates limites n'ont pas été/ne sont pas assez "châtiées".
-Je constate au quotidien beaucoup de laxisme sur le port du masque chez beaucoup notamment chez certains professionnels en contact avec le public qui se doivent d'être exemplaires (commerçants,artisans,municipaux...), les élèves à la sortie du lycée, etc ...
Pas assez de sanctions.
Porter le masque correctement c'est d'abord protéger les autres!à la main ou sous le nez çà ne sert à rien.
Après on peut discuter du bien fondé des mesures prises au niveau national, mais si chacun avait fait les quelques efforts nécessaires depuis début Juin on n'en serait peut-être pas là.J'en veux par exemple beaucoup aux étudiants, futures élites!:Audancia,200 cas détectés début octobre,rebelote fin Octobre:Irresponsable voire criminel

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter