La Baule Infos

Coupe de l'Atlantique : La Baule n'a pas à rougir de sa défaite face à La-Chapelle-des-Marais  

USBP 1 - FCCM 2. L'affiche de ce quart de finale était belle et le public est venu en nombre pour assister à une éventuelle surprise des locaux. Les hommes du président Retailleau ont joué avec leurs moyens, mais sont tombés sur plus forts qu'eux. Battus 1 à 2, ils quittent la coupe de l'Atlantique avec les honneurs.
 

Bien décidés à créer l'exploit, les joueurs de Valérian Peslier démarrent la rencontre sur un rythme élevé. Très présents dans la conquête du ballon, ils dominent territorialement et sont à deux doigts d'ouvrir la marque par Peslier à la 10'. Malheureusement, l'entraîneur-joueur local manque de précision et gâche une belle occasion.  Soutenant parfaitement la comparaison, les locaux se montrent entreprenants, mais ne parviennent cependant pas à mettre en danger une formation briéronne qui maîtrise son sujet avec Legac et Mendès. Peu à peu, les joueurs d'Ollivier Allard haussent leur niveau de jeu et mettent une première fois en danger Bureau. Il faut tout le brio du portier local pour détourner une tête puissante de Legac. Sur le corner qui suit, la défense bauloise tergiverse, mais pas Chelet qui du plat du pied ouvre le score. Quelque peu secoués, les locaux accusent le coup et c'est encore le FCCM qui se montre dangereux par Retailleau à la 38', puis par Legac à la 40'.

L'USBP sauve l'honneur

Au retour des vestiaires, les pensionnaires de DH et prochainement de CFA2 appuient sur l'accélérateur. Retailleau, encore lui, oblige Bureau à se détendre, imité quelques instants plus tard par Legac. Les locaux qui parviennent difficilement à soutenir la comparaison sur le plan physique réagissent de façon sporadique, mais sans grand danger pour Brisson, le portier briéron. Peslier tente sa chance, Aneddam aussi, mais rien qui ne soit de nature à inquiéter les joueurs du président Blanchard. C'est au contraire le FCCM qui va faire le break à la 86' sur une contre-attaque rapidement menée par Chelet et conclut par Retailleau. Dans les arrêts de jeu, Vanhaliswyn profite d'un moment d'inattention de la défense visiteuse et sauve l'honneur fort logiquement.
 
Après la rencontre, Valérian Peslier reconnaissait la victoire des visiteurs : « Les joueurs d'Ollivier Allard se sont montrés plus sereins que nous. Qui plus est, on prend deux buts à de mauvais moments. Ils ont parfaitement géré la circulation du ballon et nous, on a couru après le score. Cela dit, je reste fier de mes joueurs qui ont su se mettre au niveau de l'équipe adverse ».

Ollivier Allard pour sa part évoquait une fatigue nerveuse de ses joueurs : « On ne peut pas se satisfaire du contenu et on ne retiendra que la qualification. Nous n'avons mis assez de rythme dans le match. Cela s'explique par le fait que les garçons sont usés mentalement et physiquement. Désormais, il va nous falloir aller chercher la finale qui est l'objectif de cette fin de saison ».
 

Auteur : YE | 13/05/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Football : les Jeunes d’Herbray remportent la coupe du district »
Article suivant : « Football : l'USBP perd ses illusions pour la montée ! »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter