La Baule Infos

Conseil municipal : Budget, tout va mieux

Le conseil d’avant saison a été marqué par le vote du budget supplémentaire et empreint de surprises comme la levée du constat de carence en matière de logements sociaux ou la suppression du Night & Bay.

Comme ils ne se reverront qu’au mois de septembre, les élus baulois ont pris leur temps lors du dernier conseil, plus de trois heures de débats toujours incisés par une opposition en forme, ce qui fait rire ou laisse de marbre un Yves Métaireau tout ragaillardi devant son budget 2013.
Compte de gestion conforme
Avant l’approbation de ce dernier, Yves Métaireau est longuement revenu sur celui de 2012, voulant sans doute bien marqué les esprits devant le travail réalisé par son équipe. Dame, il s’agit de la dernière ligne droite avant mars 2014, des élections dans tous les esprits et évoquées à plusieurs reprises.
Après la frilosité affichée en début d’année, Yves Métaireau se félicite de la stabilisation des dépenses de fonctionnement, mais parle aussi des diminutions des recettes, par exemple 2,95% pour le casino, ou les droits de mutation 9,31%. Il fait le point sur les grands dossiers comme les halles ou la réhabilitation d’Atlantia ou les 400 000 € budgétés pour des acquisitions concernant le logement social.
Erwan Lemoigne (PS) sautera sur l’occasion pour dénoncer la somme dévolue à ce poste tout en reconnaissant la bonne tenue des dépenses de fonctionnement.
 

Un coup politique

On aborde le budget supplémentaire 2013 doté de 9 508 387 € avec trois objectifs énoncés par Yves Métaireau,   confirmer la maîtrise des dépenses de fonctionnement, adapter les crédits d’investissement au fur et à mesure des besoins et actualisé le budget primitif (40 millions d’euros) sur les provisions faites en début d’année sur les recettes et le recours à l’emprunt.  « J’étais un peu pessimiste, mais nous avons rétabli un certain nombre de points ».
Yves Métaireau annonce, ravi, que la provision pour risque de pénalité SRU de 1 500 000 € est annulée. Elle avait été inscrite au budget primitif. En effet la perspective de la levée du constat de carence, dit-il, est envisagée par les services de l’Etat et de rajouter « et ce n’était pas un coup politique ». De fait, le recours à l’emprunt diminue de 2 800 000 € et le virement à la section investissement augmente de 1 867 000 €.
Erwan Lemoigne commente ce pessimisme et de rajouter : « C’était une grande provocation de provisionner 1 500 000 € sachant que la loi SRU n’était pas votée, plombant ainsi le budget ». Il est ensuite revenu sur les cessions immobilières (5 millions encours), « on a finalement peu de visibilité ».

Yves Métaireau se fait fourmi  en expliquant que dans l’incertitude, il avait préféré provisionner, « car, en décembre, nous n’avions pas tous les éléments ».

 

L’amour est enfant de Bohème

Night & Bay c'est fini.
Night & Bay c'est fini.

Erwan Lemoigne interroge ensuite la majorité sur sa politique concernant le rayonnement et le dynamisme touristique de la commune, notamment sur l’utilisation du label de la plus belle baie du monde et la non-reconduction du Night & bay qui devait devenir une manifestation pérenne. Il s’interroge ensuite sur les 25 000 € finançant au parc des Dryades la vidéo diffusion sur écran géant du Carmen de Bizet (le 10 août).
Réponses, « la réunion de l’association est au Cambodge cette année, vous croyez que je vais y aller ? Il faut mieux travailler avec les Européens, pour Carmen, il s’agit d’une ouverture à l’opéra pour tous ».
Passer d’une sorte de rave party à Carmen est un changement de route remarqué. Pierre Sastre, adjoint qui avait lancé l’idée du Night & Bay explique alors que cette journée restera un temps fort avec la mise en place de plusieurs groupes tout le long de la plage. Sorte de seconde fête de la musique…
Cinq contre et une abstention pour le budget supplémentaire.

Restauration et avenants

Le parc des Dryades accueillera Carmen sur un écran géant
Le parc des Dryades accueillera Carmen sur un écran géant

Le changement de délégataire de service public de la restauration collective de la ville est effectif. Yves Métaireau félicite ses services et la commission chargée du dossier dont la négociation a permis de diminuer les coûts « avec une offre plus performante, sans perte de qualité ». Cette économie de plus de 200 000 € conduit la municipalité à baisser le prix des repas de 20 % ce que souligne avec force le premier élu.
Yves Métaireau revient sur une délibération concernant Cap Atlantique qui a choisi par dérogation de garder deux représentants de chaque commune dans la composition du futur conseil, refusant une nouvelle législation en la matière, pénalisante pour les petites communes.
Après plusieurs dossiers techniques, le bilan foncier, des cessions,  l’approbation d’une carte stratégique des bruits «  industriels », sont concernées sur la Baule 16 habitations de la route bleue et la voie ferrée, arrivent des avenants.
Ils concernent les halles et surtout Atlantia, Gérard Denoyelle va monter au créneau. « Je trouve que l’on est un peu cool sur la façon de signer des avenants, je me demande jusqu'où on va aller ». Et de pointer du doigt l’un d’entre eux, un vidéo projecteur pour 129 000 €, « c’est du fonctionnement ».
Pierre Sastre, président du palais des congrès, pas content, contrecarre : « Sur un dossier de plus de 11 millions d’euros, nous sommes  seulement à 221 751 € d’avenants, il fallait budgétiser ce vidéo projecteur dès à présent, il doit servir à éclairer la façade, je reconnais que c’est un peu du fonctionnement, mais, je ne peux pas vous laisser dire ça ».
Gérard Denoyelle, pince-sans-rire « c’est un jouet qui est cher ».
Yves Métaireau « c’est un outil économique ». L’élu de l’opposition vote, seul, contre.
En fin de conseil, Yves Métaireau fera état des comptes du cinéma le Gulf Stream géré par une SAEML, mauvaise nouvelle, les comptes ne sont pas bons avec une perte de 23 K€ liée à une baisse de fréquentation, néanmoins, les moquettes et les sièges seront changés cette année.

Prochain conseil le 10 septembre à 18 h 00.

Auteur : JRC | 18/06/2013 | 2 commentaires
Article précédent : « Les arts à la plage »
Article suivant : « La Baule : un espace relooké pour les anciens »

Vos commentaires

#1 - Le 19 juin 2013 à 16h42 par Martin, La Baule
Les lobying de la plage Benoît ont eu raison de Night and Bay Triste La Baule.
On veut autre chose en 2014
#2 - Le 21 juin 2013 à 20h17 par Mark Frana, La Turballe
Il y auras donc un autre concert PARTY FUN LINE comme l'ans passé ou non?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter