La Baule Infos

Cherche saisonnier désespérément

Le plus grand forum de recrutement saisonnier de L’Ouest se déroule à La Baule, il offre au cours de deux matinées 1 200 postes, 83 % des postes ont trouvé preneur l’an passé pour 2 450 visiteurs.

Ce n’est pas  forcément le lieu incontournable, mais, une piste néanmoins sérieuse pour décrocher plus qu’un job estival ; car, sur la Presqu’île, les propositions d’emplois dépassent largement les sempiternelles deux mois d’été et c’est souvent là que ça coince.

« Certaines entreprises n’arrivent à trouver »

Avec 120 établissements présents à la salle des Floralies, dont une quinzaine de  nouvelles entreprises et même les trois corps de l’armée (offres de cuisiniers et de serveurs) le forum baulois est néanmoins incontournable pour beaucoup de demandeurs d’emplois saisonniers. Les offres non abouties seront visualisables sur le site internet de Pôle Emploi, initiateur du forum.
Arnaud Blanchon est le directeur de l’agence de la Baule : «  Nous avons toujours autant de fréquentation, globalement, on est sur du saisonnier, mais sur des périodes longues, généralement d’Avril à Septembre» . Les emplois vont de peu qualifiés à très qualifiés comme chef cuisinier ou maître d’hôtel, (Ceux-là ne trouvent pas toujours preneur) ; c’est la richesse de ce forum, la diversité.
Autre avantage, il ne s’adresse pas uniquement aux inscrits de Pôle Emploi « Nous sommes un facilitateur, nous, notre métier, c’est de créer des conditions optimales entre l’offre et la demande. Mon conseil, avoir des CV à jour, personnalité, un CV  par métier, c’est mieux ».
Pôle Emploi, initiateur du forum, ne capte néanmoins pas toutes les offres du marché (seulement une sur 5). Notamment dans le secteur saisonnier, c’est néanmoins une bonne base, ensuite, c’est le bouche à oreille, son propre réseau et les expériences précédentes dans une entreprise qui font le reste.

Éclairage et ressenti avec Xavier Le Berche de l’Hôtel*** Restaurant de Pen Bron à la Turballe.

Malgré une offre sur tous les postes que ce type d’établissement propose (une quinzaine) : « On a du mal à trouver en service restauration, nous cherchons à recruter de suite et pour 6 mois et l’on se rend compte que c’est de plus en plus difficile de recruter en salle ».
En sous-effectif toute la saison dernière, Xavier Le Berche pense que cela ne vient pas des salaires ou des conditions de travail, « puisque nous n'avons, pour l’instant aucune candidature ! ».
Est-ce l’effet des émissions de télé-réalité qui mettent en avant le Chef cuisinier ; en tout cas, il semble y avoir de moins en moins de postulants sur des formations « service en salle ». Pour Xavier Le Berche « Le problème vient des examens qui ont été réformés, les élèves ne peuvent plus changer d’options en cours de formation ; ils doivent donc choisir avant de commencer ». Les pourcentages estimés sont de 80 % en cuisine et 20 % en salle.
Même si le métier de serveur est exigeant : « Cela demande de l’aisance, d’être à l’aise devant le client, c’est quelque chose qui peut faire peur lorsqu’on a 16 ou 18 ans, alors on choisit les cuisines. Mais, une fois qu’on a pratiqué pendant quelques semaines, on s’aperçoit que l’on peut se sentir bien dans cette profession ».
Ce recruteur, comme beaucoup d’autres, cherche un premier contact, il sera généralement suivi d’un second entretien directement sur le site, « C’est important de visualiser l’endroit où l’on va évoluer,  et puis, on a surtout besoin de personnes avant tout motivées ».

Témoignage de Xavier

La trentaine, grosse expérience en commerce et restauration, il travaille actuellement, ponctuellement, sur des foires : « Je viens ici, mais, je ne signerais pas de contrats à n’importe quelles conditions. Il est hors de question que je travaille au SMIC.  C’est bon pour des étudiants qui cherchent juste un petit job estival et je pense que les entreprises se tournent d’abord vers ce genre de profil ».
Nous sommes donc, parfois, dans un paradoxe : C’est le demandeur qui recrute son futur employeur en faisant le tour des meilleures propositions, d’où certaines tables vides le premier jour du forum.


Pratique :
Forum de l’emploi, encore ce jeudi : distribution, services, commerces
Salle des Floralies de 9 h 30 à 13 h 30
 

14/03/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Vers le port de demain »
Article suivant : « Place de la Victoire : le Marché Plus devient un Carrefour City »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter