La Baule Infos

Chants de marins et tempête

En ce jour férié du 15 août, on pouvait attendre de nombreux estivants sur la plage. Mais les éléments déchaînés ont limité le nombre de plagistes. Certains étaient néanmoins présents pour assister aux concerts du festival « Les Arts à la plage ».

Sur la scène Provence, le groupe, composé de deux femmes et quatre hommes, s'installe. D'une moyenne d'âge plus élevée que la majorité des groupes du festival, le groupe annonce la couleur dès l'annonce de son nom. Pour Ar Vag, s'il faut regarder en direction d'une région, c'est vers la Bretagne !
Au-delà du nom, le groupe assume pleinement la structure classique des groupes folkloriques. Avec une clarinette, un accordéon, une basse, et à l'occasion une guitare, mais surtout un chant assuré par les quatre hommes, dans la grande tradition des chants de marins.
Et de la mer, il en est question tout au long des chansons qui emportent les auditeurs sur des flots agités, à l'image de la baie en ce mercredi. Les sujets abordés sont classiques ; les femmes, la voile et l'alcool le plus souvent. Mais le groupe cherche parfois aussi l'originalité, avec quelques chansons plus drôles sur des poissons, telle cette reprise de la mélodie de Mon amant de Saint-Jean avec des paroles parlant d'un bulot !

Auteur : GS | 16/08/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Un week-end en fanfare »
Article suivant : « L'Ensemble Orchestral de la Baule en concert à la salle Gaveau à Paris. »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter