La Baule Infos

Au coeur de l’océan

L’exposition actuellement en cours au centre culturel de la Chapelle Sainte-Anne offre une plongée, le ressenti est bien palpable, elle s'intitule Mers et Merveilles.

Cette exposition a été imaginée par Catherine Vadon, océanographe et maître de conférences au Muséum d’histoire naturelle de Paris et scénarisée par Laurence Chabot.
 

Un crabe fantôme

L’idée est d’emmener le spectateur à une descente progressive du littoral vers les grandes profondeurs,de faire découvrir les caractéristiques de 5 univers marins, la Presqu’île de Guérande, les récifs coralliens, la haute mer, les pôles et enfin les abysses.
Le parcours se veut ludique et interactif, projection vidéo, lunette 3D, tablette tactile, bruit de vagues et de murmures de la mer. Il est composé de 10 thèmes avec d’immenses panneaux de bois où l’on trouve une foultitude d’informations et des photos magnifiques comme ce crabe fantôme qui laisse tout de même une impression étrange. Et encore, ce n’est qu’une variété, apprend-on, sur les 7 000 actuellement recensées autour du globe.
 

Antigel naturel

L’un des thèmes du parcours montre les pôles, l’Antarctique où malgré les conditions de vie extrêmes, les eaux sont extrêmement riches, le plancton y prolifère, véritable restaurant pour phoques et baleines. Plus étrange, certaines espèces de poissons ont la capacité de produire une sorte d’antigel qui empêche la formation de cristaux de glace dans leur sang.
Richement illustrée, l’exposition veut évidemment sensibiliser le visiteur à la connaissance de la biodiversité et ses enjeux, l’approche est certes scientifique et pédagogique, mais, aussi ludique avec une scénographie vivante, notamment par l’apport des nouvelles technologies. De fait, ces supports modernes viennent rajouter un attrait particulier à cette exposition maritime, qui plaira aux plus jeunes comme aux aînés.

Mers et Merveilles a déjà attiré depuis son ouverture le 27 juillet 7 000 visiteurs, les organisateurs espèrent doubler ce chiffre d’ici la clôture le 27 août. Notons que l’entrée est libre. Le financement provient de la Ville de la Baule et de divers partenaires, comme Cap Atlantique et du mécénat comme Séché Environnement ou la fondation Total.

Pratique :
Exposition visible à l’Espace culturel chapelle Sainte-Anne (place Leclerc)
Ouvert tous les jours jusqu’au 27 août, de 10 h 30 à 13 h 00 et de 15 h 00 à 19 h 30.
Visites guidées (1 heure environ) :  16, 20 et 24 août, à 11 h 00.

 

Auteur : JRC | 13/08/2013 | 0 commentaire
Article précédent : « Semaine de la science »
Article suivant : « Les marais salants ont de nouveau leur musée »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter