La Baule Infos

12 000 euros à coeur ouvert

Le professeur Daniel Duveau vient de recevoir au nom de l’association la Chaine de l’espoir un chèque de 12 000 € issu des collectes réalisées en 2010 par différentes associations bauloises, dont 7 500 € émanant des œuvres du Lion’s club.

La Chaine de l’espoir est une ONG très importante dont l’objectif est en particulier de s’occuper des pathologies cardio vasculaires dans les pays sous-développés, notamment chez les enfants. Des enfants qui sont parfois opérés sur place, cette année, l’action n’a pas pu être mené en Côte d’Ivoire en raison des troubles sociaux qu’a connus le pays.

« La Baule est une station de prestige, mais, elle pense aux autres ».
Pierre Sastre (adjoint au tourisme et à la communication) a remis symboliquement le chèque au Professeur Daniel Duveau, chirurgien au CHU de Nantes en déclarant : « Je souhaite que cette manifestation et toutes celles qui se font en périphérie soient regroupées et trouvent aussi un relais au niveau national ».
L’opération des boules de Noël est reconduite, sans PPDA, histoire d’écouler le stock des invendus de l’année dernière. Le principe ne change pas, il faut acheter une boule de Noël afin de participer au financement des interventions chirurgicales.
Ces boules seront placées dans un nounours automate géant, stationné dans le bois des Aulnes. Le public donnera à son bon vouloir pour participer ainsi à la chaîne de l’espoir. De nombreuses attractions seront aussi en mises en place dans le bois et autour de la patinoire et peut-être un spectacle en fin d’année, rien n’est formalisé à ce jour.
Pierre Sastre a salué le travail du professeur Duveau : « Des gens comme lui, il en faut beaucoup plus, des gens qui prennent sur le temps de travail pour s’occuper des autres, des gens qui savent ce qu’est le bénévolat, on a beaucoup de chance de les avoir et on doit les aider ».

30 enfants opérés chaque année

Le Professeur Duveau en recevant le chèque a rappelé que : « C’est grâce à la rencontre avec Pierre Sastre, il y a quelques années, que nous avons pu monter cette synergie entre la ville de la Baule et la Chaîne de l’espoir ».
« Nous avons de gros besoins, merci aux participants de cette action pour ceux qui en ont le plus besoin, et Dieu sait qu’il y en a, à nos portes malheureusement, mais aussi pas très loin de nos frontières ».
Le chirurgien a tenu aussi à remercier les familles d’accueil qui sont un élément essentiel du dispositif, ce sont elles qui vont recevoir les enfants opérés pendant environ un mois. « Ces transplantés transitoires éloignés se retrouvent perdus dans un pays qu’ils ne connaissent pas, il faut les accompagner avant pendant et après ».
Pour Yves Métaireau, le maire de la Baule : « La Chaine de l’espoir, c’est allier un évènement festif avec la mission que vous vous êtes fixée, Professeur. Cette action envers les enfants est un des plus beaux exemples que nous puissions donner dans un monde à l’économie en mouvement qui ne doit pas oublier ses valeurs, son histoire et l’exemple qu’il doit donner aux pays émergents qui nous entourent ».
Pratique :
www.lachainedelespoir.org

Auteur : JRC | 26/11/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Les pauvres baulois vont au Resto…du Cœur »
Article suivant : « 380 motards sur le remblai pour la 7e édition de « Cap Moto » »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |  Tél. : Rédaction  |   Nous contacter